Portrait de … Michel Cure

Nouvelle rubrique sur mon blog intitulée “Portrait de …”, dont voici le premier essai! Une rubrique créée pour partager des rencontres, des découvertes et présenter des talents.

Ce premier “Portrait de…” est dédié à un artiste aveyronnais, Michel Cure.

Lesenfantsdumuseesoulages

Michel Cure Source FacebookMichel Cure est un peintre né en 1958 dans les hauteurs du Nord Aveyron et à qui la peinture est venue comme une évidence, un besoin. Fils d’agriculteurs, il est élevé dans une maison où aucune peinture n’est accrochée aux murs mais pourtant, naît en lui ce désir de dessiner. Une pulsion qui fait partie de l’être humain pour lui. Comme il le précise, les hommes préhistoriques peignaient déjà sur les parois des cavernes. Une pulsion qui “ne va pas faillir” malgré une époque où la tendance est plus aux réseaux sociaux et smartphones qu’aux pinceaux et chevalets.

Celui qui se revendique comme un artiste classique et qui ne croît pas à l’originalité – qu’il juge très éphémère – est un artiste international. Il a récemment exposé en Chine et expose en ce moment même à Singapour.

Quand on lui parle des artistes qu’il apprécie on en vient à parler de Pierre Soulages, un autre artiste aveyronnais qu’il admire. Et de Gustav Klimt. Il nous explique que lui aussi a “une grande passion pour Gustav Klimt” et que c’est un artiste qui est très important pour lui et pour son travail.

On se concentre alors sur son oeuvre et on aborde son site internet qui expose son travail et qui s’ouvre avec de la musique. Il nous explique à quel point la musique compte pour lui. On apprend qu’il écoute principalement de la musique classique et du Jazz mais aussi du Moriarty, du Janis Joplin, The Stranglers, Serge Gainsbourg et Jane Birkin. Mais plus que simple mélomane, il nous explique qu’il s’intéresse aux sons comme matériaux dans le sens où il s’intéresse aux phénomènes vibratoires. Vibrations qui se retrouvent dans la musique comme dans la couleur, qu’il enseigne aux Beaux Arts de Toulouse. Un rapprochement des expressions artistiques qui dévoile l’étendue des influences et des recherches de ce peintre, qui nous offre une conversation des plus intéressantes et stimulantes.

Egalement professeur aux Beaux Arts de Toulouse – ou plutôt à l’isdaT désormais comme il nous le fait remarquer – il précise néanmoins que pour lui cela reste les Beaux Arts, c’est plus joliment dit. Professeur de couleur, donc. Dans une conversation hors micro il nous explique l’importance des couleurs dans les civilisations et nous révèle qu’il a été observé que la couleur préférée de la plupart des occidentaux est le bleu et ce, depuis des siècles. Utilisé notamment pour le drapeau de l’ONU, le bleu est une couleur plutôt rare car difficile a créer et qui représente la pureté. Il était notamment utilisé pour représenter la vierge Marie, toujours dans cet esprit de pureté.

Facebook

D’ailleurs, on comprends cette passion de la couleur en regardant l’oeuvre de Michel Cure. Beaucoup de couleurs sont utilisées: du bleu, du rouge, du vert, du noir, etc. La couleur est omniprésente. Et quand on lui pose la question il nous explique l’influence qu’à eu l’Italie sur son travail. Et plus particulièrement les artistes primitifs italiens dont il utilise une des techniques: La Tempera. Une technique à base d’œuf, comme il nous explique. Et là, il se retrouve face à deux regards ébahis et surpris. Il précise donc qu’il existe plusieurs “recettes” pour cette technique mais que lui, utilise des pigments et un œuf entier battu avec de l’huile de lin. L’œuf aide à coller le pigment et donne une grande fraîcheur à la couleur, qui par ailleurs sèche plus vite et vieillit mieux que la peinture à l’huile.

On poursuit notre interview en s’intéressant de plus près à son travail.

facebook 2Un travail déroutant, car très changeant. Son oeuvre évolue énormément et est notamment influencé par sa biographie, sa vie et son vécu. Passant du figuratif à l’abstrait, de phases très colorées à des phases plus sombres, plus grises. Il dit lui-même qu’il “s’ennuie très vite” lorsqu’il travaille sur la même chose pendant des mois et qu’il y a un “désir de changer”.

Un travail empreint de formes géométriques et d’expressions abstraites qui sont liées à la technique et à l’influence de son voyage en Italie et des peintres italiens de la Renaissance – étonnamment. Il explique qu’il a apprécié les formes épurées et structurées présentes sur les carrelages et fresques italiennes. Cela rejoint son travail personnel, lui-même très structuré.

On l’interroge ensuite sur l’art abstrait – qu’il faut avouer n’est pas toujours facile à comprendre et à interpréter. On souligne le fait que de nombreux spectateurs de l’art abstrait considèrent que certaines toiles ressemblent à ce que chacun d’entre nous à pu dessiner étant enfant. Il répond en expliquant que l’art abstrait est une “gymnastique intellectuelle” qui demande beaucoup plus de concentration et d’efforts que l’art figuratif. Ce qui le rend donc très intéressant mais également très demandant. Un art abstrait qui est à l’heure actuelle, presque considéré comme “ringard” par le milieu. Une ringardisation due en partie au grand retour de l’art figuratif.

Un art figuratif qu’il apprécie et pratique également. Il aime travailler avec des modèles, ce qui pourrait être considéré comme une manière un peu “vieillotte” d’aborder les portraits. Il travaille actuellement sur une série de portraits de femmes sur un fond bleu sombre. Des femmes qu’il aime peindre et qu’il magnifie notamment au travers de cette dernière série de portraits qui sera exposée au mois de Juin.

lepontdesarts

La depêche

Une rencontre et un interview que vous pouvez retrouver en podcast sur le site de la radio CFM: Podcast CFM

Pour plus d’infos et découvrir le travail de Michel Cure, n’hésitez pas à visiter son site: http://www.michel-cure.fr/

Sa page facebook : Michel Cure 

laviequercynoise

 

Images : Facebook 1 | 2 | 3 | 4 || La Dépêche || Les Enfants du Musée Soulages || La Vie Quercynoise || Le Pont des Arts

Twitter : @StandByMelBlog || @MelaniePradalie

Instagram: @MelaPradalie

Pinterest: @MelPradalie

© Mélanie Pradalié

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s